Désintermédiation

Les prêts directs aux entreprises émergent peu à peu en France

En 2014, plus de 8 milliards d’euros ont été prêtés directement aux entreprises par des investisseurs notamment au travers des fonds de prêts à l’économie. Ce mode de financement nouveau en France, historiquement marquée par le monopole bancaire du crédit, doit continuer à se développer pour répondre aux besoins des PME-ETI dans un contexte post-crise.

photo

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°781

Chambres de compensation : un saut vers l’inconnu

En 2013 et 2014, plusieurs mesures très novatrices ont été prises pour élargir et diversifier les sources d’emprunt des entreprises françaises, en autorisant et en facilitant la réalisation d’emprunts directs auprès d’investisseurs. Ces mesures intéressent au premier chef les entreprises qui, n’étant ni cotées ni notées, n’ont pas accès aux marchés organisés, ce qui est le cas d’un grand nombre d’entreprises de taille intermédiaire, les ETI, comme de la quasi-totalité des petites et moyennes entreprises, les PME.Quatre textes fondateursTrois de ces mesures concernent plus particulièrement ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet