Épargne retraite

Les futurs retraités face à leurs contradictions

Le premier volet de l’édition 2013 de l’étude d’HSBC sur les retraites – un second volet sera publié d’ici la fin de l’année – s’intéresse au point de vue que les actifs portent sur leur future retraite. Il met en avant le profond décalage entre la crainte exprimée par les individus de rencontrer des difficultés financières lorsqu’ils seront à la retraite et leurs comportements d’épargne inadaptés ou insuffisants, qui renforcent le risque de précarisation sur le long terme.

1. La retraite comme un âge d’or

Revue de l'article

C’est dans un contexte économique et social agité par les prévisions alarmistes du Conseil d’orientation des retraites et par les projets de réforme du système des retraites que le Groupe HSBC a publié fin février le premier volet de l’édition 2013 de son étude [1] sur l’avenir des retraites.Depuis 8 ans, cette étude est menée chaque année auprès de 15 000 personnes, actives ou retraitées, dans 15 pays : économies matures (Royaume-Uni, États-Unis, France, Canada, Australie) et émergentes (Chine, Inde, Hong Kong, Singapour, Brésil, Taïwan, Émirats Arabes Unis, Mexique, Malaisie, Égypte). ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet