Gestion d’actifs

Les ETF sur la sellette

Les ETF ont bientôt vingt ans ! L’occasion de passer en revue leurs intérêts, mais aussi leurs inconvénients : diversification discutable, risque de contrepartie…

ETF

L'auteur

  • Umberto Boccato
    • Responsable des Investissements Produits Alternatifs
      Mirabaud Asset Management
  • Yann Schorderet
    • Stratégiste quantitatif
      Mirabaud & Cie, banquiers privés

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°753

Résolution des crises bancaires : trouver la bonne équation

Les Exchange Traded Funds, plus connus sous l'acronyme ETF, auront vingt ans au début de l'année prochaine ! En effet, c'est en janvier 1993 que le succès de ce type de placement a réellement débuté aux États-Unis, suite au lancement du S&P 500 Depository Receipt, communément appelé SPIDER.À l'origine, la philosophie sous-jacente à ce type d'investissement est la résultante de l'une des plus célèbres théories financières. Le portefeuille d'équilibre [1] est le portefeuille de marché, celui-ci étant constitué de tous les actifs dont le rendement est incertain, pondérés en fonction des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet