Marchés financiers

Les entreprises introduites en Bourse sont-elles correctement évaluées ?

Les entreprises semblent chroniquement sous-évaluées lors de leur introduction en Bourse, comme le montre cette étude plus centrée sur le cas du marché marocain. Cette sous-évaluation semble due aussi bien à l’asymétrie d’information entre les différents acteurs de l’opération d’introduction en Bourse qu’à l’insuffisance des méthodes d’évaluation les plus courantes.

 

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°294

Pour une finance durable

Avant de s’introduire en Bourse, les entreprises candidates sont évaluées par l’agent introducteur pour déterminer le prix de cession des titres, appelé prix d’offre. À cette évaluation incombe la réussite de la souscription des titres, la satisfaction des investisseurs et de l’entreprise, de même que l’évolution future du cours.À l’équilibre lorsque toutes les informations relatives au titre introduit sont réunies, le marché est alors à même à juger de l’évaluation ex ante des professionnels et du prix d’offre qui en résulte. Ainsi, le prix d’offre peut être sous-évalué ou ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sur le même sujet