Entreprises d’investissement

Les disrupteurs disruptés

Face aux ambitions des FinTechs, les institutions établies doivent réagir : l’exploitation fine des quantités de données qu’elles détiennent, non seulement pour une meilleure gestion du risque mais aussi, en matière d’analyse prédictive, pour une segmentation plus adaptée de leurs clients et des investissements proposés peut leur donner un véritable atout.

Les disrupteurs disruptés

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°813

Zone euro, union bancaire… Qu’attendre de l’ère Macron ?

La numérisation est en train de redéfinir l’offre de produits et les processus des institutions financières. Les challengers, qui ne sont généralement pas attachés à une technologie existante, ni entravés par une réglementation excessive, lancent sur le marché des services très accessibles, qui suppriment un bon nombre de barrières et de coûts traditionnellement associés au processus d’investissement.Cependant, les institutions établies bénéficient d’avantages appréciables par rapport à ces nouveaux venus, notamment la puissance de leur marque et leur réputation. Ces attributs pourraient ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet