Cet article appartient au dossier : Les banques centrales en dehors des sentiers battus.

Change et inflation

Les dilemmes des banques centrales des pays émergents

Les distorsions de politiques monétaires entre pays développés et pays émergents contribuent à réduire la latitude des banques centrales de ces derniers. Leur réponse aux politiques accommodantes du Nord est d'autant plus compliquée qu'elles sont confrontées, sur leur marché domestique, à des mouvements eux-mêmes contradictoires.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°740

Les banques centrales en dehors des sentiers battus

Quels effets directs ont eu les politiques monétaires accommodantes des banques centrales des pays développés sur les banques centrales des pays émergents ?Quand la Fed ou la Banque d’Angleterre mettent en œuvre des politiques d’assouplissement quantitatif (Quantitative Easing), c’est un nouvel intervenant qui arrive sur les marchés obligataires et qui absorbe des montants tout à fait substantiels de titres. Ces interventions réduisent donc l’accès au marché des autres intervenants, notamment des pays émergents. C’est tout particulièrement vrai dans le cas des États-Unis et de la Chine. ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Les banques centrales en dehors des sentiers battus

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet