Recherche financière

Les déterminants de la trésorerie des entreprises

Entre 1980 et 2000, des études ont montré une hausse importante de la ​trésorerie des entreprises : comment expliquer ce phénomène contraire à ​la théorie financière qui veut que celle-ci soit proche de zéro ? Une ​interprétation originale de ce phénomène est donnée grâce à la théorie de l’asymétrie d’information et de la gouvernance des entreprises.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°735

La dette souveraine : un refuge de moins en moins sûr

Sur la période 1980-2005, les rapports et études statistiques font ressortir une hausse significative de la trésorerie des entreprises. Deux chiffres peuvent nous faire comprendre ce phénomène : la trésorerie des entreprises françaises cotées est passée de 8 à 15 % des actifs ; sur la même période, ces valeurs sont respectivement de 8 % ​et de 28 % pour les entreprises européennes.Cela peut paraître paradoxal car la théorie financière nous enseigne que le niveau optimal de trésorerie doit être nul ou du moins tendre vers zéro. À ce stade, il convient d’examiner les explications qui ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet