Cet article appartient au dossier : Gestion alternative, Les hedge funds dans la tourmente.

Mise en garde

Les comptes gérés ne sont pas une solution

Pour Mirabaud Asset Management, la transparence qu’offrent les comptes gérés ou les fonds UCITS n’apporte pas une réponse satisfaisante aux investisseurs. Pour se protéger, ces derniers doivent s’appuyer sur un examen approfondi des gérants.

L'auteur

  • Bertrand Bricheux
    • Responsable Marketing & Business Development Gestion alternative
      Mirabaud Asset Management

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°297

Gestion alternative : les hedge funds dans la tourmente

La gestion alternative a retrouvé des niveaux d'avant-crise, soit près de 2 000 milliards de dollars, alors que pour beaucoup d'investisseurs, les affres de 2008 sont encore bien présentes. De nombreux excès ont été commis par certains gérants de hedge funds. Pendant les années d’euphorie, leur manque de talent et d'imagination était souvent dissimulé derrière des positions illiquides, voire derrière un effet de levier démesuré censé compenser la faiblesse des primes de risque. Une crise plus tard, les investisseurs qui évaluent leurs investissements alternatifs doivent désormais raisonner ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Les hedge funds dans la tourmente

Sur le même sujet