« Les banques multilatérales ne travaillent plus "pour" mais "avec" le secteur privé »

Administré par la Banque Interaméricaine de Développement, le Fonds multilatéral d’investissement est une institution financée par une quarantaine de gouvernements qui revendique sa singularité : elle opère par touches chirurgicales, pour développer le tissu économique local des pays latino-américains, en vue de diffuser par la suite les bonnes pratiques.

La MIF a été créé en 1994 pour aider certains pays d'Amérique latine et des Caraïbes à développer leur secteur privé.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°295

Les institutions financières internationales se réinventent

Pourquoi avoir créé le Fonds multilatéral d’investissement (MIF ou FOMIN en espagnol) ?Le MIF a été créé en 1994 sur une initiative de George Bush père. L’idée était de lever des fonds pour aider certains pays d’Amérique latine et des Caraïbes (ALC) à développer leur secteur privé, en particulier les PME, dans un contexte d’intenses privatisations. Nous sommes financés directement par les gouvernements de 39 pays. Cela représentait 1,2 milliard de dollars à la création, auxquels se sont ajoutés 500 millions lors d’une deuxième levée en 2005. Le MIF est une institution unique en son genre ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Les Institutions financières internationales réinventent leur rôle

Sur le même sujet