Cet article appartient au dossier : Cloud is in the air.

Les attentes ont trop évolué pour les satisfaire sans révolution

Avec des clients plus avertis et moins fidèles, ou multi-fidèles, l’omnicanalité devenant la norme, les services digitaux tout comme la « cloudification » des infrastructures sont en plein essor dans le secteur bancaire. Pour répondre aux enjeux de la digitalisation, l’expérience client doit être renouvelée.

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°868

Cloud is in the air

Le nombre d’abonnés aux banques en ligne et aux néobanques a augmenté de 14 % en 2020, selon une étude du cabinet de conseil en management Colombus Consulting. Durant la pandémie, les consommateurs se sont habitués à des canaux numériques dotés de fonctionnalités disponibles en continu, dont le paiement express. Leurs attentes vont continuer de croître. Les banques traditionnelles doivent s’assurer qu’elles sont équipées pour y répondre. Les clients sont de plus en plus exigeants quant à la qualité des réponses apportées et les délais de traitements des demandes. Entre les chats, réseaux ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Cloud is in the air

Sur le même sujet