Cet article appartient au dossier : Agences de notation : en finir avec l'oligopole.

Marchés

Les agences de notation à leur juste place ?

Si les dérives dans les pratiques des agences de notation lors de la crise sont pour le moins incontestables, Benoît Hubaud démontre que la complexité du fonctionnement des marchés et l’imbrication des agences dans ce système, et leur utilité, limitent les options pour une réforme nécessaire.

L'auteur

  • hubaud
    • Responsable de la recherche Crédit, Taux & Changes
      SG CIB

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°749

Les agences de notation : en finir avec l'oligopole

Pourquoi les agences sont, ou ont été, utiles ? Tout d'abord, l’environnement financier a changé : il se caractérise par une forte hausse de l’endettement de tous les agents économiques (particuliers, corporate et souverains). Les marchés sont devenus de plus en plus internationaux avec le développement de la zone euro. La « grande modération » (faible volatilité) et une politique monétaire expansionniste ont fourni des liquidités abondantes et « pas chères ». Le niveau de désintermédiation a progressé en Europe, surtout pour les grandes entreprises, mais n’a pas encore atteint celui des ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Agences de notation : en finir avec l'oligopole

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet