Cet article appartient au dossier : La finance américaine : grande gagnante de la crise ?.

Investment Banking : “US banks have consolidated themselves in 2015.”

fait le constat d’une consolidation des positions des banques américaines dans les activités de banque d’investissement. Ce résultat est dû à de meilleures conditions de marché aux États-Unis et à la mise en œuvre plus rapide des réformes réglementaires post-crise, qui ont permis aux banques de réagir vite. Il souligne néanmoins la difficulté à établir des conditions de concurrence équivalentes de part et d’autre de l’Atlantique, compte tenu des différences de modèles de financements (marché vs dette), de normes comptables, ou encore dans la définition de certains ratios.

investment banking

L'auteur

  • Samir Assaf
    • Membre du Comité Exécutif Directeur Général de la Banque de financement, d’investissement et de marchés Président du Conseil d’Administration de HSBC France.
      groupe HSBC

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°797bis

La finance américaine : grande gagnante de la crise ?

Do you agree that US banks have progressed in the European market?Globally, for the first time since 2009, the US banks have consolidated themselves as the top five banks in terms of Global Investment Banking revenues in 2015. Prior to 2015, there was always one European bank in the Global top five. This is partly due to better market conditions in the US in 2015 than in Europe.Similarly, four out of the top five banks in terms of European Investment Banking revenues are US banks and there is only one European Bank which is currently restructuring itself.HSBC is one of the few banks that ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

La finance américaine : grande gagnante de la crise ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet