Cet article appartient au dossier : Private equity : l'ère de la maturité.

Investisseurs institutionnels : vers une concentration des investissements

Selon un sondage mené à l’international par le cabinet de conseil bfinance, les  sociétés de gestion spécialistes du capital investissement et les investisseurs institutionnels anticipent une baisse de 5 à 10 points de pourcentage du taux de rentabilité interne des programmes de capital investissement au cours des prochaines années.

Quelles sont vos anticipations de chute des rendements ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°289

Private equity : l'ère de la maturité

Les fonds de pension internationaux qui, en ce début d’année, affichent leur intention de consacrer une part plus importante de leur allocation d’actifs aux stratégies d’investissement moins liquides ont-ils bien pris la mesure des risques auxquels ils vont s’exposer ? Ceux qui s’apprêtent à placer un ticket dans le private equity suivant une approche top-down sur leur portefeuille pourraient aller au-devant de grandes désillusions. La performance impressionnante du néerlandais ABP sur ses placements dans des fonds de capital investissement en 2010 (+29,4 %) ​ou encore celle de l’américain ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Private equity : l'ère de la maturité

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet