Statut des FIP-FICP

Investissements directs dans les PME : attention, danger !

Malgré une apparente continuité dans les avantages consentis aux FIP et FCPI, les professionnels de l’investissement direct dans les PME sont exposés à une faible rentabilité de leurs placements. Dans un contexte économique dans lequel les particuliers cherchent sécurité puis rendement, ces produits d’épargne paraissent menacés.

véhicules et investissements en capital risque

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°734

Matières premières : la faute aux marchés ?

La loi de finances pour 2011 a confirmé la prorogation des avantages fiscaux accordés aux apporteurs de capital pour les PME. Les fonds communs de placement dans l’innovation (FCPI),  lancés depuis 1997 pour soutenir les sociétés innovantes, et les fonds d’investissement de proximité (FIP), lancés à partir de 2003 pour doter les sociétés basées en régions d’une source supplémentaire de capital, continueront donc à être créés pendant deux ans.Les avantages fiscaux liés aux investissements directs ont été privilégiés. Ce mode opératoire bénéficie de réductions d’impôts sur le revenu (depuis ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet

  • Avaloq, Orange Bank, Moneyline... : En bref...

    • Breve
    • 24/03/2017
    • Revue Banque N° 807