International

L’inclusion financière du secteur agricole en Afrique

Face à l’augmentation de la demande de produits agricoles, l’Afrique manque d’investissement et l’attrait du secteur privé pour le financement de projets agricoles y est faible. Les microcrédits des institutions de microfinance, qui prennent de l’ampleur, constituent une réponse aux besoins, comme le développement de nouveaux outils sur mobile.

L’inclusion financière du secteur agricole en Afrique

L'auteur

  • Clément Nouail
    • Doctorant
      LAREFI (Laboratoire d'Analyse et de Recherche en Economie et Finances Internationales), Université de Bordeaux

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°829

Marchés agricoles, secteur bancaire et marchés financiers

Alors que la demande de produits agricoles devrait continuer de croître dans les années à venir, un continent centralise l’attention : l’Afrique. S’il convient de se méfier des analyses trop générales tant l’hétérogénéité économique des cinquante-quatre pays qui le composent est grande, force est de rappeler que les grands défis auxquels ce continent doit s’attacher sont multiples. L’Afrique doit en effet parvenir à mettre en place une croissance pérenne et s’engager sur le chemin d’un développement économique et social durable. La Banque Africaine de Développement (BAD) pose d’ailleurs ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Marchés agricoles, secteur bancaire et marchés financiers

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet