Places asiatiques

Hong Kong, numéro 1 mondial des IPO

La Bourse de Hong Kong (HKEx) s’est classée au 1er rang mondial des IPO pour la 2e année consécutive, en 2009 puis 2010. Jusqu’à présent, cette réussite s’appuyait sur une capacité inégalée à faire se rencontrer les besoins de financement des entreprises chinoises et l’appétit des investisseurs internationaux pour la « China story ». Face à la montée en puissance des Bourses de Shanghai et Shenzhen, Hong Kong cherche désormais à se repositionner et commence à diversifier ses partenariats.

graph 1

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°739

Infrastructures de marchés : halte au dopage technologique !

1. La montée en puissance de la Place de Hong Kong dans les années 2000 s’est appuyée sur une relation symbiotique avec le développement du capitalisme d’État chinoisSur la décennie écoulée, les marchés financiers hongkongais se sont développés à un rythme exceptionnel, à la fois en valeur absolue et plus encore en valeur relative. Ainsi, entre 2000 et 2010, la capitalisation boursière de Hong Kong a été multipliée par 4,2 (de 623 à 2711 Mds USD), se hissant au 7e rang mondial. Sur la même période, la part du secteur financier dans son ensemble (banque, assurance, marchés) progresse de 10 ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Infrastructures de marché : halte au dopage technologique !

Sur le même sujet