Gestion d’actifs

Fonds souverains : des investisseurs comme les autres ?

Les fonds souverains pourraient constituer un relais de croissance pour l’industrie de la gestion d’actifs, secteur arrivé à maturité et plongé dans la tourmente par la crise financière. Leurs capitaux sous gestion augmentent et ils en confient un volume également croissant à des managers externes*.

graph 1

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°739

Infrastructures de marchés : halte au dopage technologique !

Peu médiatisés il y a un demi-siècle, les fonds souverains, à la fois héritage de l’histoire et projet pour les générations à venir, ont développé, au cours de la seconde moitié du XXe siècle, un « processus invasif » tout en enregistrant une forte progression de leurs encours.  Cependant, la récente crise financière a poussé ces véhicules (voir Encadré 1) à infléchir parfois leurs stratégies d’investissement en jouant un rôle contracyclique, au niveau mondial, en prenant des participations dans des établissements bancaires en difficulté, et au niveau domestique, en aidant les entreprises ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet