Cet article appartient au dossier : Le capital-investissement en manque d’oxygène .

FIP et FCPI: des fonds indispensables au financement des PME

En drainant une partie de l'épargne des particuliers vers le capital-investissement, et surtout vers le capital-risque, les dispositifs FIP et FCPI constituent un apport vital au financement des PME. L'AFG émet six propositions pour renforcer ces dispositifs.

L'auteur

  • Delahousse
    • Directrice Gestion spécialisée et Epargne retraite
      AFG (association française de la gestion financière)
  • Hyvernat
    • Responsable Capital Investissement
      AFG

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°309

Le capital-investissement en manque d’oxygène

C'est le grand défi du moment : comment favoriser et préparer le retour de la croissance ? Les PME constituent un levier déterminant de notre économie, elles sont des moteurs d'innovation et de croissance. Mais dans ce contexte de crise économique, elles sont plus fortement touchées que les grandes et plus fragiles. Les difficultés d'accès au financement s'accroissent alors qu'elles ont besoin de ressources longues pour passer la crise et continuer à innover et à créer la croissance de demain.La France manque traditionnellement de sources de financement  pour  développer l'innovation et ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

Le capital-investissement en manque d’oxygène

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet