Commodity Trade Finance

Financement du négoce des matières premières : clap de fin pour les banques ?

Le retrait des grandes banques européennes dans le financement transactionnel des sociétés de négoce, observé depuis plus de dix ans, est-il en train de s’accélérer à la suite de défaillances de négociants à Dubaï et Singapour en 2020 ? Le point sur la réorganisation du secteur en cours.

Du trade finance au commodity trade finance

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°860

Covid-19 : accélérateur de tendances

 Les banques et les négociants de matières premières ont des liens puissants, enracinés depuis le Moyen Âge, où banquiers et marchands ne faisaient qu’un ! De cette tradition historique, les banques contemporaines ont développé des activités spécialisées dans l’accompagnement financier transactionnel des sociétés de négoce. Ce métier, aussi appelé Commodity Trade Finance (voir encadré), consiste pour les banques à mettre à disposition des solutions de préfinancement et de financement de transactions, dont le sous-jacent est le négoce d’une matière première minérale (produits pétroliers, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet