Finance de marché

La fausse doctrine de l’autorégulation et de l’auto-adaptation des marchés financiers

Les récentes crises (Internet en 2000, subprime en 2008) ont mis à mal la théorie néoclassique d’une autorégulation et d'une auto-adaptation des marchés. Comment comprendre alors le comportement des acteurs de marché ?

L'auteur

  • Traore
    • Responsable Informatique d’Application, Gestion des titres, de l’or et du collatéral

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°774

Les assureurs à la manœuvre pour financer l'économie

L’économie reste une discipline qui se distingue de beaucoup d’autres par l’aspect protéiforme de ses différents courants de pensée. Aux périodes de crise succèdent des périodes de croissance en passant éventuellement par de relatives périodes de stagnation. La tendance globale par rapport à l’échelle du temps peut être grossièrement comparée à une forme sinusoïdale d’amplitude plus ou moins forte et surtout de fréquence très irrégulière. Chaque phase haussière ou baissière de cette tendance semble a priori sous le contrôle d’un courant de pensée, qualifiée alors de théorie économique ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet