Cet article appartient au dossier : UMC : quels marchés financiers pour l'Europe de demain ?.

La supervision des marchés financiers européens

« L’ESMA doit insuffler une culture commune de supervision »

Guillaume Eliet détaille le rôle que pourrait avoir l’ESMA dans le contexte de l’Union des marchés de capitaux, articulé autour de trois dimensions : les textes et leur interprétation, la supervision et la collecte des données. Pour y parvenir, la complémentarité entre l’ESMA et les régulateurs nationaux est un atout indéniable, mais il serait souhaitable que cette autorité puisse compter sur des ressources supplémentaires.

L'auteur

  • Guillaume Eliet
    • Secrétaire général adjoint en charge la Direction de la régulation et des affaires internationales
      AMF

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°790bis

Union des Marchés de Capitaux : quels marchés financiers pour l'Europe ?

Quel pourrait être le rôle de l’ESMA dans le cadre de la future Union des marchés de capitaux (UMC) ?Si l’on parle d’UMC aujourd’hui comme un projet structurant pour les années à venir, il ne faut pas oublier que le marché intérieur des services et produits financiers est une réalité qui se construit depuis de nombreuses années. L’ESMA y joue déjà un rôle essentiel.Pour répondre à la crise financière dans le sillage des engagements pris par le G20 à Pittsburgh et pour parfaire l’intégration des marchés européens, l’Union européenne a multiplié les initiatives législatives en couvrant un ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

UMC : quels marchés financiers pour l'Europe de demain ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet