Emprunts groupés : un segment d’avenir pour le financement des PME

Diverses opérations d’emprunt obligataire groupées ont vu le jour ces derniers mois, lancées par le GIAC, Micado ou Isodev. Elles donnent aux PME un accès aux marchés que celles-ci ne peuvent avoir individuellement. Se présentant comme une alternative aux financements bancaires, ces emprunts groupés attirent en priorité des investisseurs institutionnels non bancaires, assureurs et caisses de retraites en tête.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°754bis

Financement de l'économie : une nouvelle donne pour la croissance

Le marché du financement obligataire des PME a-t-il un avenir en France ? C’est la question que l’on peut légitimement se poser quand on observe le marché obligataire français dans sa composition actuelle. En effet, à la différence de son équivalent américain, mais aussi de certains marchés de la zone euro comme l’Espagne ou l’Allemagne, il n’est encore ouvert qu’à un nombre limité d’émetteurs, dont les PME sont presque quasiment exclues à ce stade : l’État et les collectivités locales, les sociétés de crédit foncier (obligations foncières) et les grandes entreprises.Un marché obligataire ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Une nouvelle donne pour la croissance

Sur le même sujet