Nouvelle stratégie bancaire

Des investisseurs vont prêter aux côtés de Crédit Agricole CIB

La banque verte est en train de mettre en place un modèle baptisé « distribute to originate » : elle cherchera d’abord à comprendre les besoins des investisseurs qui souhaitent prêter aux acteurs économiques, puis elle originera ces prêts dont elle conservera environ 20 %.

L'auteur

  • Regis Monfront
    • Directeur Général Délégué
      Crédit Agricole Corporate and Investment Bank

Revue de l'article

Dans un contexte où les banques sont amenées à porter moins de risques, pouvez-vous expliquer de quelle façon Crédit Agricole CIB (CA CIB) va jouer son rôle dans le financement de l’économie ?Traditionnellement, l’ensemble des banques européennes, dont CA CIB, octroient des crédits et accumulent ces risques dans leurs bilans. CA CIB s’oriente aujourd’hui vers un modèle où elle conservera son rôle d’originateur et de gestionnaire des crédits [1], mais une grande partie de ces derniers (80 % environ) sera portée par des investisseurs.Cela correspond au modèle « originate to distribute »…Nous ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Banques au régime : qui prend des risques à leur place ?

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet