Cet article appartient au dossier : 30 ans de dématérialisation des titres en France.

Industrie du titre

Des changements considérables

Du découpage des coupons à la dématérialisation, Pierre Colladon retrace le chemin parcouru par l’industrie des titres. Automatisation, industrialisation, temps réel, standardisation et spécialisation des fonctions sont les maîtres mots de cette évolution.

L'auteur

  • Colladon
    • Strategy and Market Infrastructures
      Société Générale Securities Services
    • Animateur du sous-groupe Market Implementation Group
      AFTI

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°HS-2015

Hors-série. 1984-2014 : 30 ans de dématérialisation des titres en France

Une histoire du siècle dernier aurait pu commencer par l’entretien d’embauche d’une jeune couturière offrant au service Titres d’une banque son expertise pour couper à la chaîne des coupons de titres physiques, tant ces compétences étaient alors reconnues et recherchées. Cette histoire aurait pu trouver sa suite avec l’ouverture du coffre ultra-sécurisé de cette même banque où les titres physiques des clients sont entreposés. Pour planter un décor digne d’un film d’espionnage, l’action aurait pu se situer dans une salle des coffres étanche, telle celle de l’immeuble de la Société Générale ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Sommaire du dossier

30 ans de dématérialisation des titres en France

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet