Cet article appartient au dossier : 30 ans de dématérialisation des titres en France.

La dématérialisation des titres dans la compétition entre systèmes juridiques

À l’occasion de la conférence du 26 novembre dernier célébrant 30 ans de dématérialisation des titres en France, qui rassemblait juristes, économistes et gestionnaires, universitaires et praticiens, Bertrand du Marais, en tant que président du think tank académique FIDES*, a souligné deux enjeux majeurs de la dématérialisation des titres pour la Place de Paris dans la compétition technologique, mais aussi juridique, que se livrent les Places financières.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Droit n°HS-2015

Hors-série. 1984-2014 : 30 ans de dématérialisation des titres en France

Lors de son avènement, rappelé dans l’introduction du Président Marcel Roncin [1], la dématérialisation des titres apparaissait avant tout comme une réforme centrée sur des processus opérationnels, en quelque sorte mineure par rapport au Big Bang des marchés que la Place de Paris allait vivre à partir du début des années 1990, à la suite du Livre blanc sur la réforme du financement de l’économie [2]. Ainsi, dans l’ouvrage célébrant les vingt ans de la dématérialisation [3], Hubert de Vauplane écrivait-il : « La modification opérée en 1981 s’est toujours voulue une réforme technique sans ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Sommaire du dossier

30 ans de dématérialisation des titres en France

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet