Cet article appartient au dossier : La finance américaine : grande gagnante de la crise ?.

Monnaies

La crise financière a renforcé le dollar « valeur refuge »

La prédominance du dollar est l’aboutissement de la montée en puissance économique des États-Unis depuis la fin du XIXe siècle, une progression accélérée par le rôle joué par ce pays au cours des deux dernières guerres mondiales. L’euro a réussi à s’installer sur la deuxième marche du podium des monnaies internationales, mais il reste encore loin derrière le dollar, alors qu'arrive déjà un nouveau concurrent : le yuan.

dollar refuge

L'auteur

  • Nicolas Habert
    • Économiste
    • Conférencier
    • Professeur de finance
      Grenoble École de management

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°797bis

La finance américaine : grande gagnante de la crise ?

De la livre sterling au dollarAu XIXe siècle, les Anglais ont la maîtrise des mers et commercent sur tous les continents. Ils détiennent d’abondantes réserves de charbon et mènent avec succès la révolution industrielle. L’empire britannique domine le monde sur les plans militaire, politique et économique. Dès 1819, l’Angleterre a adopté le système de l’étalon-or qui fixe une parité entre la livre sterling et le métal précieux. La monnaie anglaise est convertible en or et la Banque d’Angleterre détient les plus importantes réserves d’or au monde. La livre sterling s’impose alors ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

La finance américaine : grande gagnante de la crise ?

Sur le même sujet