Comment une ONG peut-elle jouer dans la cour des grands ?

Hier cantonnées dans des projets environnementaux à rayonnement local, les ONG souhaitent changer de dimension. Avec Nexus, l’ONG GERES vise un accès au système CDM de la Banque mondiale, ordinairement réservé aux grandes entreprises et où les pays les moins avancés sont peu représentés.

Production de fours

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°727

Finance Carbone : 2012 et après ?

Avec un taux de croissance annuel moyen de 89% sur la période 2005 – 2009 [1], le marché des crédits carbone mis en place par le protocole de Kyoto se porte bien. Valorisé à 10,9 milliards de dollars en 2005, le marché a doublé en valeur deux années consécutives pour atteindre 126 milliards de dollars en 2008. Les institutions financières ne s’y sont pas trompées ; les acquisitions fusent et les fonds carbone se multiplient [2]. A priori, peu de place pour les acteurs de développement dans ce nouvel environnement financier. Et pourtant, la finance carbone fut créée en partie pour permettre ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet