Cet article appartient au dossier : ESCP Applied Research Papers 16.

Capital investissement

Le capital evergreen, réponse aux limites des fonds d’investissement traditionnels ?

Dans l’industrie du capital-investissement, le modèle des fonds fermés ayant une durée de vie limitée – généralement dix à douze ans – est ultra majoritaire. Pourtant, ces fonds présentent des limites en termes de contrainte de liquidité et de désalignements potentiels d’intérêts entre les investisseurs, les équipes de gestion et les entreprises en portefeuille. Un autre modèle existe : les fonds dits « evergreen » dont la durée de vie n’est pas limitée dans le temps et qui bénéficient d’un « capital permanent » leur permettant d’accompagner les sociétés sur des durées d’investissement plus longues. Ces véhicules evergreen connaissent actuellement un regain de popularité en France et en Europe, car ils répondent aux exigences accrues des investisseurs en matière de durabilité.

Le capital evergreen, réponse aux limites des fonds d'investissement traditionnels ?

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°404

ESCP Applied Research Papers 16

Spécificité des fonds d’investissement evergreenCaractéristiques juridiques, opérationnelles et théorie des optionsÀ l’inverse des fonds de private equity classiques – FCPR, FPCI et fonds fiscaux – les véhicules de capital-investissement evergreen, ou open-ended funds, n’ont pas de durée de vie limitée. Le fonds evergreen est ainsi libéré de l’obligation de revendre ses actifs à l’échéance d’une période de temps prédéterminée par la date de clôture du véhicule. Sur la base de cette définition, il est possible de définir le capital evergreen sur deux principaux plans : juridique et ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ESCP Applied Research Papers 16