Marchés financiers

Bourse de Paris : quand Atlanta prend le dessus sur Wall Street

L’annonce en décembre dernier de l’offre publique d’ICE sur Nyse Euronext est un épisode supplémentaire dans le mouvement des Bourses, traditionnelles ou électroniques, confrontées aux mêmes aléas que toute entreprise évoluant dans un environnement concurrentiel. Elle pourrait aussi et surtout être le signe de la marginalisation de la Place financière parisienne.

Le centre ville d'Atlanta

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°760

Banques émergentes : vers un nouveau pouvoir au Sud

Qu’est devenue la première Place financière au monde à avoir dématérialisé ses titres, elle qui fut à l’origine de la création de la première Bourse paneuropéenne ?La Bourse de Paris, qui créa en 2000 l’entité Euronext avec les Bourses de Bruxelles et d’Amsterdam rejointes par Lisbonne, s’est fait racheter par le Nyse (New York Stock Exchange) en 2007 ; Sicovam, dépositaire central de titres français, qui fut à l’origine de la généralisation du compte-courant de titres et qui donc dématérialisa toutes ses valeurs cotées dès 1984, fut racheté par Euroclear, le dépositaire international ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet