Sanctions ACPR et juridictions de recours

Blâme et sanction pécuniaire de 700 000 euros prononcée le 1er mars 2022

L'auteur

Revue de l'article

Les griefs portaient sur les thèmes suivants :I. Sur la connaissance de la clientèle et le dispositif de suivi et d’analyse des opérations et de la relation d’affaires dans le cadre de l’offre OMF Selon le grief 1, le recueil des éléments de connaissance des clients utilisant le produit OMF était lacunaire au moment du contrôle, W-HA ne prévoyant pas de collecter d’informations, lors de l’entrée en relation d’affaires, sur leurs revenus ni sur leur profession. En conséquence, W-HA n’avait pas une connaissance suffisante du client, alors que le produit OMF présente un risque élevé en raison ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Droit

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet