ESAs

Bilan et perspectives en matière de supervision financière

La réforme des autorités européennes de supervision (ESAs), adoptée le 21 mars 2019, a confié de nouveaux pouvoirs de supervision à ces dernières, et notamment à l’Autorité européenne des marchés financiers (ESMA). Pour autant, cette réforme semble encore trop limitée pour assurer une supervision réellement harmonisée et efficace. En outre, les questions de gouvernance et des moyens nécessaires aux ESAs n’ont pas été réglées de façon satisfaisante.

L'auteur

Revue de l'article

Quelle est la portée de la réforme récente des autorités européennes de supervision (ESAs), et en particulier de l’ESMA ?Dans le cadre de la révision périodique des règlements instituant les trois ESAs, la Commission européenne avait mis sur la table des propositions très audacieuses, qui avaient pour objectif de renforcer les pouvoirs des autorités européennes, notamment de l’ESMA et de l’EBA, dans la perspective d’un marché unique des capitaux et d’un marché unique bancaire.Le résultat de l’accord politique adopté fin mars 2019 par le Parlement européen et le Conseil sur cette réforme ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet