Organisations

BFI : pourquoi mettre le client « au centre » et comment ?

Pour être profitables, les BFI doivent aujourd’hui se recentrer sur leurs points forts et faire valoir leurs avantages comparatifs, sans plus prétendre pouvoir tout faire. Cette démarche conduit à une segmentation plus stricte des clients, mais aussi à donner, dans leur organisation, un poids prépondérant aux banquiers en charge de ces derniers.

Pourquoi et comment mettre le client au centre le BFI ?

L'auteur

  • Soulard
    • Directeur Général
      UniCredit France
    • Professeur de finance
      Université de Paris Dauphine

Revue de l'article

Le primat du client est un pont aux ânes des banques de financement et d’investissement (BFI). Mais il y a souvent loin de la coupe aux lèvres dans des organisations BFI qui restent enkystées dans une organisation matricielle dominée par les lignes de métiers et l’approche produits. Pourtant mettre effectivement le client au centre de l’organisation des BFI, être « client centric » est devenu vital et implique de profonds changements de mentalités et d’organisation.Pourquoi – et que signifie – être « client centric » ?Pendant longtemps, l’investment banking a été un « client business ». La ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet