Réglementation

Backstops : encore un nouveau malus pour les banques !

Déployer le processus calculatoire adapté pour les backstops constitue un enjeu majeur. Pourtant, cette quatrième couche de couverture entraîne une décorrélation entre le provisionnement empirique et les exigences des autorités.

Backstops : encore un nouveau malus pour les banques !

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°868

Cloud is in the air

L’activité bancaire connaît depuis 2007 un renforcement des exigences réglementaires visant à renforcer la résilience du système financier, en limitant la survenance des crises et, lorsqu’elles surviennent, en réduisant leur ampleur et les phénomènes de contagion. L’ampleur de la crise économique et la menace sur le risque de crédit provoquée par la pandémie de Covid-19 en 2020 et 2021 confirment logiquement ces tendances. Pour sécuriser la stabilité financière et la résilience bancaire, les autorités ont privilégié une approche quantitative, fondée sur le respect, par les établissements ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet