Infrastructures

Atos perd sa direction et envisage de se scinder en deux entités

Atos perd sa direction et envisage de se scinder en deux entités

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°870

Anticorruption : La lutte continue

Tout n’est pas rose dans le petit monde d’Atos. L’entreprise de services numériques va mal depuis plusieurs mois et, moins de six mois après sa nomination, son directeur général Rodolphe Belmer (ancien de Canal +, Vivendi et Eutelsat) devrait quitter son poste avant la rentrée. Il sera remplacé par deux directeurs généraux délégués : Nourdine Bihmane sera en charge de Tech Foundations, une entreprise spécialisée les services de gestion d’infrastructure, des espaces de travail numériques (Digital Workplace) et des services professionnels, et Philippe Oliva du périmètre Digital/BDS sur les ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet