Régime juridique

L’AMF balise l’action des prestataires de services sur actifs numériques

L’AMF a publié fin 2019 deux importantes instructions qui déterminent le nouveau régime des prestataires de services sur actifs numériques (PSAN), s’agissant de leur agrément, de leur dispositif de lutte contre le blanchiment de capitaux et financement du terrorisme, ainsi que des exigences en matière de cybersécurité.

L’AMF balise l’action des prestataires de services sur actifs numériques

L'auteur

Revue de l'article

Le 19 décembre 2019, le nouveau régime juridique des prestataires de services sur actifs numériques (PSAN) issu de la Loi PACTE [1] est définitivement entré en vigueur à la suite de la publication de l’arrêté portant homologation de modifications du règlement général de l'Autorité des marchés financiers (AMF) [2]. Le régulateur financier en a également profité pour publier deux instructions les impactant directement : d’une part l’instruction 2019-23 [3] précisant les éléments à fournir dans leurs dossiers d'enregistrement et d'agrément, leurs exigences de fonds propres ainsi que leurs ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet