Gestion d'actifs

Apprendre la stratégie

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°745

Solvabilité 2 : un nouveau départ pour les offres aux assureurs

L’enquête sur la culture des Français publiée conjointement en fin d’année dernière par l’AMF et l’IEFP [1] revient sur un certain nombre de constats anciens : dans l’Hexagone le banquier est vu comme un tiers de confiance et pas toujours comme un fournisseur, parmi d’autres, de services. Et plus de la moitié des personnes interrogées avouent ne pas connaître « le coût annuel de leur banque ».

Plus troublant : à peine plus de 50 % des personnes savent ce que rapportent 100 euros placés à 2 % pendant un an. Sur cette question, la France se classe derrière plusieurs pays d’Europe de l’Est (Hongrie, Pologne, République tchèque) et aussi derrière la Malaisie.

Reste que si les Français sont conscients de leurs lacunes en matière financière, il leur faut aller de l’avant, précisément au moment où les systèmes de retraite par répartition apparaissent de plus en plus structurellement déséquilibrés et où il leur faudra apprendre à mettre en place des stratégies d’épargne longue sur 10, 20 ou 30 ans.

[1] Institut pour l’éducation financière du public.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet