Crowdfunding

Une bonne année 2019

Crowdfunding Mazars

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°842

Services financiers : Faut-il avoir peur des BIG TECHS ?

Le cabinet Mazars et l’Agence du financement participatif en France ont publié leur baromètre du crowdfunding 2019 à télécharger en ligne [1]. Celui-ci montre qu’avec 629 millions d’euros de fonds collectés (soit une hausse de 56 % par rapport à l’année précédente), le secteur du financement participatif a quitté un stade d’amorçage et s’inscrit durablement dans les méthodes de financement des entreprises françaises. Certaines, comme la maison d’édition Les Moutons électriques alliée à Ulule, s’en servant d’ailleurs à la fois pour trouver des fonds, mais également pour vendre des collections entières comme « Les Saisons de l’étrange ». Et effectivement, tous les secteurs d’activité sont concernés. Arrivent en tête les secteurs de l’immobilier (57 % avec 328,3 millions d’euros), de l’environnement et des énergies renouvelables (16 % avec 92,2 millions d’euros), puis les commerces et services (10 % avec 57,6 millions d’euros). Le secteur culturel (spectacle vivant, audiovisuel, musique, édition, etc.) rassemble de son côté 32 millions d’euros de fonds collectés. Le secteur social (éducation, humanitaire, etc.), enfin, est troisième, avec 21 millions d’euros de fonds collectés sur l’année.

 

[1] https://www.dropbox.com/s/4tz5rzcny0xrc5i/BAROMETRE%20CROWDFUNDING_2019_MAZARS%20FPF.PDF?dl=0.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet

  • En bref

    • Breve
    • 21/02/2020
    • Revue Banque N° 842