Établissement de paiement

Ouvrir un compte bancaire dans un bureau de tabac

Compte nickel 1

Pour en savoir plus

image
  • Compte nickel 2

    Compte nickel 2

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°769

Données personnelles : une protection de plus en plus renforcée

Le 11 février prochain, Compte-Nickel ouvrira officiellement ses portes. Cet établissement de paiement, annoncé en octobre dernier, vise une clientèle fragile et non bancarisé. L’idée est de leur proposer les services basiques d’un compte bancaire, sans offre d’épargne ni de crédit associé, et sans avoir à se déplacer dans une agence bancaire. Pour cela, Compte-Nickel va s’appuyer, au départ, sur un réseau de 134 buralistes, qui s'étoffera d'une centaine de plus par mois, sur l’ensemble de la France. Ces commerçants, agents assermentés de l’Etat, seront équipés d’une borne dédiée pour prendre les informations nécessaires à l’ouverture d’un compte et scanner (et vérifier en direct) les justificatifs d’identité et de domicile du client. Pour rejoindre ce nouvel établissement de paiement, le client doit simplement acheter un coffret à 20 euros contenant une carte prépayée Mastercard puis remplir le questionnaire sur la borne et scanner sa pièce d’identité (carte nationale d’identité, passeport ou titre de séjour). Le buraliste active la carte avec son terminal de paiement après avoir vérifié de visu que les informations entrées par le client sont exactes, puis lui imprime son RIB. Il peut également créditer une première fois le compte. Par la suite, le client recevra son code PIN et les informations pour accéder à son compte sur Internet par deux SMS séparés. Par la suite, un courrier postal demandant au client d’envoyer un SMS de confirmation permettra de vérifier sa domiciliation physique.

Outre les 20 euros de départ, le service de Compte Nickel ne coûte que 20 euros par an et des frais au coup par coup sur certaines opérations. Ainsi, si les virements par Internet sont gratuits, le dépôt d’espèce chez le buraliste fait l’objet d’une commission de 2 %. Pour lutter contre le blanchiment d’argent, ce dépôt est d’ailleurs limité à 250 euros par acte et à 750 euros par mois. Les retraits d’espèces sont eux facturés 1 euro aux DAB (en France comme à l’international) et 50 cents chez les buralistes. Enfin, le service de Compte Nickel s’appuyant sur des cartes prépayées de Mastercard, il est impossible de faire un découvert sur ce compte, quand bien même le client décide d’y domicilier ses revenus.

 

Sur le même sujet