Fin des ventes d'assurances « en un temps » par téléphone

Vente par téléphone

Revue de l'article

Le CCSF a adopté le 12 novembre un avis relatif au démarchage téléphonique en assurance qui consiste à mettre fin aux ventes « en un temps ». Il s’agit des ventes conclues auprès de prospects nouveaux lors de la première prise de contact et lorsque l’appel n’a pas été sollicité par le prospect. Désormais le recueil du consentement ne pourra se faire en aucun cas lors de ce premier appel, et devra être formulé par écrit par le prospect.

Ce texte a été approuvé à l’unanimité par les représentants de compagnies et de courtiers d’assurance ainsi que par les représentants des associations de consommateurs qui toutefois souhaitaient une interdiction générale du démarchage téléphonique pour les produits d’assurance. Les professionnels se sont engagés à mettre en œuvre ces pratiques au plus tard à la fin du 1er semestre 2020. Le CCSF en fera de son côté un bilan au plus tard un an après la mise en œuvre.

 

Sur le même sujet