Crédits renouvelables : une réforme à l’automne

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°751

Protection des épargnants : jusqu’où faut-il aller ?

Le projet de loi renforçant la protection des consommateurs est resté dans les cartons de l’Assemblée nationale depuis décembre 2011, pour cause de campagnes électorales. Il sera vraisemblablement inscrit rapidement à l’ordre du jour, si l’on en croit les récentes déclarations de Benoît Hamon, ministre délégué à l’Économie solidaire. ​« La loi impose par exemple aux grandes surfaces ou aux sites commerciaux de proposer au client une alternative au crédit renouvelable. En pratique, les témoignages montrent que c'est loin d'être le cas​ », a expliqué le ministre dans un entretien accordé au JDD. « Deux options existent​: une suppression pure et simple, ou un encadrement et un contrôle renforcés. Nous n'avons pas encore tranché », précise-t-il. Un texte pourrait être présenté dès cet automne, pour une application en 2013.

 

Sur le même sujet