Banque de détail

Confiance croissante envers le système bancaire

Confiance croissante envers le système bancaire

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°860

Covid-19 : accélérateur de tendances

C’est le constat fait par le 6e baromètre mis en place par le Fonds de garantie des dépôts et de résolution (FGDR) avec l’institut Harris Interactive. 67% des Français déclarent avoir globalement confiance dans le système bancaire français. Un chiffre en hausse de 3 points par rapport à l’année 2020 et surtout, de 18 points depuis la première édition de 2016. 68 % des personnes interrogées, âgées de 18 ans et plus, se disent que « quand ils confient de l’argent à une banque, ils savent qu’il est en sécurité ».

Les scores sont, en revanche, moins bons dans l’hypothèse de difficultés bancaires. Seuls 55% sont d’accord pour dire qu’ils ne perdront pas tout leur argent si leur banque fait faillite. La garantie des dépôts est connue par 53% des déposants, un chiffre stable sur un an mais en hausse de 9 points depuis 2016. Plus l’on rentre dans le détail des mécanismes de protection des clients, moins leur connaissance est grande. Un quart identifie le montant d’indemnisation de 100 000 euros par client et par banque, mais seuls 9% savent que le délai d’indemnisation en cas de faillite bancaire est de 7 jours ouvrables.

Si le score de notoriété du FDGR, chargé notamment d’intervenir en cas de résolution ou de faillite d’un établissement adhérent, s’accroît à 49% – en hausse de 23 points par rapport à 2016 –, son rôle est en revanche mal connu : par 15% seulement des personnes interrogées.

 

Sur le même sujet