Crédit Agricole

La caisse Pyrénées Gascogne, laboratoire solidaire

Revue de l'article

Quatre ans après leur lancement, les Tookets du Crédit Agricole Pyrénées Gascogne ont essaimé bien au-delà de leur Sud-Ouest natal : 15 des 39 caisses régionales, ainsi que CASA et Predica, utilisent cette monnaie solidaire, distribuée aux clients de la banque qui en font ensuite don aux associations de leur choix. 640 000 personnes ont déjà utilisé des Tookets pour un montant total de 4 millions d’euros, a annoncé la caisse lors des Ateliers de la finance responsable organisés par le cabinet Axylia. Aujourd’hui, le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne continue de se penser comme le laboratoire solidaire de la banque verte. « Nous voulons ouvrir les chakras des banquiers aux autres fondamentaux que celui de gagner de l’argent », sourit Marie Carpentier qui a mis en place un questionnaire de découverte RSE des clients entreprises, qui permettra à la banque de classer ces dernières selon leur niveau d’engagement. Côté épargne, la caisse a créé des dépôts à terme « éco-responsables » et thématiques qui flècheront les économies des clients vers des enjeux déterminés : la transition énergétique, l’agriculture en circuit court, le logement vert… Un site, Ouvavotreepargne.com, permet de géolocaliser les projets financés. Et pour rappeler que « responsable » ne veut pas systématiquement dire « philanthropique », le Crédit Agricole Pyrénées Gascogne a prévu pour ces DAT une rémunération progressive attractive culminant à 6 % à 7 ans. D’autres établissements bancaires, comme le Crédit Coopératif ou la Nef, misent déjà depuis longtemps sur les concepts de proximité, de solidarité et d’ultra-transparence, prisés par des épargnants français en quête d’éthique. S. L.

 

Sur le même sujet