Paiement

Boursorama anticipe le mouvement d’« open banking »

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°808

Temps réel : quand le paiement devient instantané

La DSP 2 et l’ouverture de comptes de paiement aux tiers qu’elle s’apprête à imposer en janvier 2018 ne devraient pas profiter qu’aux FinTechs. La directive permettra aussi aux établissements traditionnels de consulter, d’agréger et même d’initier des transactions directement depuis le compte bancaire de leur client… dans une banque concurrente. Six ans après avoir lancé un des premiers agrégateurs du marché français, Boursorama anticipe cette évolution et fait un pas de plus vers l’open banking : depuis début avril, la banque en ligne de Société Générale propose à ses clients d’initier des virements depuis leurs comptes courants situés dans une autre banque (par exemple, BNP Paribas ou Crédit Agricole) vers leur compte Boursorama, le tout gratuitement et sans quitter leur espace client Boursorama. Seule condition : avoir déjà associé leurs comptes externes sur l’espace d’agrégation de la banque en ligne. La FinTech Bankin propose depuis fin février un service similaire, bien que plus large (lire Revue Banque n° 807, p. 15). Lorsque la DSP 2 sera intégralement entrée en vigueur, chaque établissement – traditionnel ou nouvel entrant – pourra en faire de même à peu de frais, en se connectant simplement aux API de ses concurrents. S.L.

 

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet