Cet article appartient au dossier : Assurance, ENASS Papers 10.

Transport maritime

Le vol en assurance plaisance

L’assurance plaisance fait face à une augmentation des vols de navires et de moteurs. Ce type de couverture présente des difficultés spécifiques, liées notamment à des problèmes de coordination des parties prenantes. Les assureurs cherchent des réponses, qui pourraient passer par la réforme de la réglementation en mer.

L'auteur

  • Manon Belloeil
    • Assistant underwriter
      Marine Cargo, Axa Insurance Company (New York)

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°341

ENASS Papers 10

Le secteur de l’assurance plaisance est de plus en plus concerné par le vol de navires ou de moteurs. En 2007 déjà, un atelier sur le thème « Le vol : un risque assurable en navigation de plaisance », avait été organisé à la FFSA [1]. Or la fréquence des sinistres comme leur montant continuent de croître. Concernant les unités ou équipements de moins de 500 000 euros de 2007 à 2011, le nombre de vols a progressé de 30 %. En 2013, 171 vols totaux ont été rapportés par les sociétés ou groupements d’assurances, dont 4 voiliers et 136 bateaux à moteur. En 2011, le ratio sinistres/cotisations ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ENASS Papers 10

Sur le même sujet