Cet article appartient au dossier : ENASS Papers 3 : l'extension de l'univers du risque.

Analyse spatiale d’exposition d’un portefeuille de risques

Vers une nouvelle gestion des risques majeurs en assurance dommages

Les assureurs dommages sont aujourd’hui confrontés à l’impact de plus en plus significatif des risques majeurs (climatiques et technologiques) sur leurs résultats. Ils doivent revoir de façon radicale la gestion de leurs risques : les progrès à réaliser tournent autour d’une culture ERM (Enterprise Risk Management) et de solutions géodécisionnelles.

Dimension spatiale d’un portefeuille et d’aléas

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°307

ENASS PAPERS 3 : L’extension de l’univers du risque

Les assureurs dommages sont aujourd’hui confrontés à l’impact de plus en plus significatif des risques majeurs (climatiques et technologiques) sur leurs résultats. Face à la recrudescence de ces risques et à leurs perspectives défavorables, les compagnies d’assurance doivent revoir de façon radicale la maîtrise de leur exposition à ces risques et, plus généralement, la gestion de leurs risques. D’autant que le cadre juridique et prudentiel les y contraint (directive Solvabilité 2, évolution du régime Catnat [1]).I. La dimension spatiale d’un portefeuille de risques non-vieL’assurance se ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ENASS Papers 3 : l'extension de l'univers du risque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet