Rentabilité

Une pression croissance sur le modèle d'activité

Avec la crise sanitaire, la rentabilité des activités de banque de détail est devenue un sujet encore plus délicat, qui appelle des adaptations rapides et structurelles des modèles d’activité. La nécessaire gestion plus active de la base de coûts passe par l’optimisation du réseau d’agences, mais les banques doivent aussi trouver les capacités de faire croître leurs revenus.

Une pression croissance sur le modèle d’activité

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°855

Banque de détail : la crise accélère une transformation nécessaire

Les banques de détail en France font face à une pression croissante sur leur modèle d’activité alors que leurs revenus stagnent depuis plusieurs années, malgré une croissance rapide des encours de crédit. Elles bénéficient toutefois de leviers pour réduire leurs coûts : leurs coefficients d’exploitation sont parmi les plus élevés en Europe et, avec la crise sanitaire, les nouveaux usages numériques s’accélèrent. À l’image de leurs consœurs européennes, elles devront assurément réduire rapidement leur base de coûts opérationnels et trouver de nouveaux gisements d’économies pour éviter une ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sommaire du dossier

Banque de détail : la crise accélère une transformation nécessaire

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet