Cet article appartient au dossier : ENASS Papers 3 : l'extension de l'univers du risque.

Tarifs auto : la fin de la segmentation ?

Face à l’évolution des risques automobiles, les compagnies d’assurance pourraient être amenées à revoir en profondeur leurs modèles tarifaires, de manière à « dépersonnaliser » et simplifier leurs tarifs.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°307

ENASS PAPERS 3 : L’extension de l’univers du risque

La tarification actuelle du risque automobile en responsabilité civile (RC) et en dommages est fondée sur une analyse très fine du risque, liée à la volonté des assureurs de personnaliser le montant de la cotisation payée par le client. Ce faisant, ils cherchent à réduire le plus possible le prix de l’assurance pour les meilleurs conducteurs et à améliorer ainsi la sélection des risques. La segmentation du tarif est ainsi, depuis au moins 40 ans, le point d’ancrage de la concurrence que se livrent les assureurs non-vie. Chacun s’efforce, par une segmentation très précise de la clientèle, ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sommaire du dossier

ENASS Papers 3 : l'extension de l'univers du risque

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet