Réglementation

Solvabilité 2 : pourquoi l'accouchement est-il si douloureux ?

Solvabilité 2 n’est pas la catastrophe annoncée par certains, mais elle constitue un retour en arrière vers l’économie administrée. Le retour du contrôle des produits, l’intrusion dans la gouvernance et l’organisation des entreprises, des exigences administratives considérables, le contrôle de la composition des conseils, mais aussi la restructuration de l’autorité à l’intérieur des entreprises, ou encore la survalorisation du critère de solvabilité comme seule garantie pour le client… sont autant de concepts nouveaux et un peu inquiétants.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°319

ENASS papers 6

À l’automne 2013, la directive d’application, dite « Omnibus 2 » de la directive Solvabilité 2 de 2009 n’est toujours pas approuvée. La présidence lituanienne s’inquiète du retard à la mise en œuvre de la directive, prévue pour l’exercice comptable 2014. Elle veut trouver dans le « trilogue » entre les organes de l’Union – Conseil, Commission et Parlement – une opportunité de conclure un compromis « politique » sur les questions très techniques posées par le « paquet » du LTGA [1]. La Commission a d’ores et déjà demandé le report de la date de mise en œuvre à 2016.Pourtant, nul ne pense ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Articles du(des) même(s) auteur(s)

Sur le même sujet