Santé

La sélection médicale du point de vue des clients

En matière d’assurance santé, incapacité, invalidité, décès, emprunteur ou de prévoyance, l’évaluation du risque est indispensable et passe par un questionnaire médical. Son évaluation par des postulants peut apporter des pistes de réflexion et d’amélioration en matière de communication et de pédagogie.

L'auteur

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Banque & Stratégie n°319

ENASS papers 6

En droit français, la discrimination est interdite par le Code pénal (art. 225-1) et c’est par dérogation (art. 225-3) que les assureurs sont autorisés à traiter différemment les postulants à l’assurance en raison de leur état de santé. Il est indispensable d’évaluer le risque à couvrir avant de l’accepter et de le tarifer. En matière d’assurance décès, incapacité et invalidité, l’évaluation implique d’interroger le candidat sur son état de santé. Pourtant, du point de vue de la société et des consommateurs, la sélection médicale ne va pas de soi et soulève des questions liées à la fois à ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Banque & Stratégie

Sur le même sujet