Stratégie

« La réglementation : une protection qui ne doit pas empêcher la finance d’innover »

GAFA, FinTech… la concurrence est aux portes des banques. Comment fait-on évoluer son organisation pour continuer d’innover ? Et comment le modèle coopératif peut-il aider cette mue ? Entretien avec Monique Leroux, présidente du Mouvement Desjardins, premier groupe financier coopératif canadien.

L'auteur

  • Monique Leroux, Mouvement Desjardins
    • Présidente et chef de la direction
      Mouvement des caisses Desjardins

Revue de l'article

Cet article est extrait de
Revue Banque n°787

Régulation financière : le poids des députés européens

Quelles évolutions stratégiques avez-vous mis en œuvre dans l’environnement post-crise financière ?De façon générale, les institutions financières canadiennes ont traversé la crise sans trop de heurts. Leur profil de risques était prudent, avec une activité sur les marchés relativement bien encadrée. Quand la crise a éclaté, les différentes parties prenantes – ministères, régulateurs, banque centrale et établissements financiers – ont collaboré pour que ces turbulences n’affectent pas l’économie réelle de manière significative. Le Mouvement Desjardins a de surcroît bénéficié de la ...
Lire la suite >>

L'article que vous souhaitez consulter est payant ou réservé à nos abonnés.

Vous êtes abonné.
Merci de vous identifier.

Achetez ce contenu à l'unité

Tarif : 5.00 euros TTC
Revue Banque

Sur le même sujet